Dokmus

Dokmus - boiteVous venez de découvrir l’île perdue de Dokmus. Vous devez conquérir cette île magique. Mais les épreuves seront nombreuses car d’autres que vous sont bien décidés à posséder aussi l’île. Et pour ne pas simplifier votre quête, les différentes plaques de l’île bougent, évoluent les unes par rapports aux autres. Parviendrez-vous à dominer les lieux, plaire aux dieux et devenir le nouveau maître de Dokmus ? Lire la suite

Publicités

Lutece, veni vidi viens ici

Veni Vidi Vici qu’Il disait. Ces affreux gaulois ne seront jamais Vici. En plus, j’ai eu la bonne idée de me marier avec une Lutécienne. Et avec elle, c’est plus du Veni Vidi VIENS ICI. C’est elle qui porte clairement les braies. Qu’elle veuille du pain, ça passe. Mais quand elle me demande de lui ramener de la cervoise, alors là, je craque. Le pire, elle voulait que je rapporte des glaives. Pourquoi faire lui ai-je alors demandé ? Et c’est à braracourcix qu’elle m’est tombée dessus. « Tu vas voir Romain, tu vas voir du pays et tâter de ma taloche, file sinon ton arrière train partira avant toi ». Oui ma bibiche. J’y vais, j’y cours, je me tire. Heureux notre César avec sa Cléopâtre, au moins il n’a pas nos problèmes.

 

Lire la suite

Biblios – enluminure de cartes

Quand on est abbé au moyen âge, il faut se trouver des occupations. Utiles de préférence. J’ai eu l’idée de lancer un concours. Remettre à neuf les plus grands et les plus beaux ouvrages. Refaire les enluminures, reproduire certaines œuvres afin de les diffuser. Le concours ? et oui, avec mes amis abbés nous avons décidés de savoir qui sera le meilleur d’entre nous. Nous serons jugés sur 5 disciplines. Les pigments, les livres sacrés, les manuscrits, l’écriture des moines et ……….. sur les grimoires interdits. Serez-vous des nôtres ? serez-vous le meilleur ?

Lire la suite

Bruxelles 1893, Architecture et Art Nouveau

Bruxelles, 1893. L’art nouveau prend son essor. Fluidité, espace, courbes végétales tel est ma philosophie. Travailler les mosaïques, les fresques et les vitraux. Arranger la ferronnerie. Je suis architecte et je commence enfin à me faire un nom dans le monde. Me faire une place aux cotés de Victor Horta ou de Paul Hankar, tel est mon destin. Je me suis installé à Bruxelles dans le seul et unique but de construire des bâtiments et ainsi ériger mon nom au niveau des plus grands. Et vous ? serez-vous à la hauteur ?

Lire la suite