Capitain SONAR

captain-sonar-boiteTup tiiiip tup tiiiip. Tiiiiptiptippiii.
– Détecteur : Capitaine, contact sonar, 3 degrés Est, 300 mètres.
– Second : torpilles, 2 prêtes. En attente de vos ordres.
– Mécano : chef, fuite bâbord, rupture du joint de protection du sonar de profondeur.
– Second : Capitaine ! Capitaine ! Vos ordres, vite !
– Capitaine : heu, bon. Voyons. Quelle option je prend pour …… mon prochain sous marin. Plutôt une carrosserie rouge pétante, ou auto-radio et vitres électriques ?

Lire la suite

H.O.P.E

HOPE boiteDans un avenir pas si lointain, le grand Monolithe s’éveillera. L’extension de l’univers cessera et toute chose devra reprendre sa forme originelle : la soupe cosmique, une poignée de particules sans masse, sans temps et sans interaction. Vous, oui vous, le chef d’escadron de H.O.P.E (Human Organization to Preserve Existence) aurez la dure et lourde tâche de combattre le Monolithe. Explorez et terraformez les galaxies. Seule votre action compte et peut stopper le grand Rien.

Lire la suite

Meeple War

meeple-war-boiteAvant d’être ces élégants petits bonshommes en bois qui servent fidèlement la cité de Carcassonne et plein d’autres perles ludiques, savez-vous que les Meeples étaient les véhicules de combat des 4 royaumes ennemis de Lilliput ? Incarnez un des leaders des 4 royaumes et reconstituez (à taille réelle!) les terribles batailles que l’histoire retiendra sous le nom de Meeple War!

Lire la suite

Au service de sa Majesté, steamrun

« En des temps où rugissaient les dragons, le roi de Kamaloth fit dresser sa ronde table et fit mander ses plus preux chevaliers pour qu’on lui présente le Sceau des Sangs Royaux car Obéron l’ordonnait pour retenir ses chimères et entamer la trêve, pour que son royaume redevienne un songe. Mais le Roi des Elfes promit qu’à la fin des âges, quand les chevaux seront forgés par les hommes et que de leurs naseaux s’élèvera un noir brouillard, le moment sera venu d’offrir à nouveau le Sceau pour préserver l’harmonie. »

« Estoir du Sang Real – Manuscrit du XVe siècle. »

Lire la suite

Queen’s Architect

La reine vient de lancer un grand défi aux architectes de la cour, construire des bâtiments somptueux dans les villes et villages avoisinant. Celui qui se distinguera le plus obtiendra le privilège de construire le nouveau palais royal. Serez-vous l’architecte royal? 

Age Durée Joueurs Sortie
10+ 60′ 2 à 4 2015

But du jeu

Dans Queen’s architect vous devez aller de ville en ville pour construire des bâtiments. Ces constructions vous apporterons le prestige nécessaire  (15 points) pour construire le palais royal.

Mécanisme

Le plateau de jeu représente les différentes villes et villages que vous pourrez visiter pour gagner du prestige. Prestige qui est matérialisé par une piste sur le plateau, initialisée aléatoirement en début de partie. Il y a 9 niveaux de prestige possédant chacun une valeur aléatoire.
Sur le plateau, vous avez aussi la zone de recrutement des artisans. Plus l’artisan coûte cher,  plus il pourra faire d’actions. L’artisan le plus haut sur la piste verra son prix diminuer au fil des tours s’il n’est pas recruté.

Les artisans sont représentés par des tuiles hexagonales. Chaque pointe de l’hexagone porte un chiffre, la force de travail de l’artisan. Mais l’une des pointes porte une flèche, marqueur de « fin de vie » de cet artisan. Ces artisans seront placés dans les creux de votre étoile d’action (l’un des 2 plateaux du joueur, l’autre étant la taverne). Il existe 6 types d’artisans : bûcheron, forgeron, verrier, sculpteur, maçon et tailleur.

Les deux derniers éléments important du jeu sont donc le plateau d’action (la fameuse étoile) et la taverne. Et c’est cette étoile qui va vous permettre de jouer. Avec votre architecte, vous allez vous déplacer sur l’étoile afin de définir l’action a entreprendre : recevoir les paiements, recruter, augmenter votre niveau d’obligation, voyager, aller à la taverne ou construire. La taverne, elle, vous permettra de reposer vos artisans pour leur permettre de travailler plus longtemps.

Bon, mais finalement comment joue-t-on?
A votre tour de jeu, vous devez déplacer votre architecte de 1 à 3 cases sur votre étoile d’action, et réaliser l’action associée. Si vous faites un recrutement, vous devez prendre, sur la piste des artisans disponibles (moyennant finance), un artisan que vous placerez sur un emplacement disponible de votre étoile. 

Autre exemple: si vous choisissez la construction, vous activez un ou plusieurs artisans (une construction, c’est plusieurs corps de métier différents) pour construire le bâtiment dans la ville où vous êtes. Dans ce cas, chaque artisan utilisé devra voir sa tuile pivoter, dans le sens des aiguilles d’une montre, de 1 cran. Si cette action amène la flèche de fin de vie en face du marqueur, alors l’artisan devra être défaussé.

A chaque fois que vous construisez un bâtiment, vous gagnez des points de prestige qui vous feront grimper sur la piste. Une fois en haut, dès que vous avez 15 points de prestige, courrez au palais pour pouvoir construire une dernière fois et ainsi remporter la victoire.

Fin de partie

Dès qu’un joueur remplit les 4 conditions suivantes :

  • il doit avoir au moins 15 points de prestige,
  • être en haut de l’échelle de prestige,
  • son chariot est dans la cour du palais,
  • l’architecte est sur l’action construction.

Le jeu s’arrête alors à la fin du tour.

Matériel

1 plateau de jeu double face (4 joueurs / 2-3 joueurs), 28 tuiles construction, 12 jetons de prestige, un marqueur de prix, 50 pièces  (30* 1 & 20*3), 54 artisans, 28 obligations, 4 set de joueurs comprenant : 3 meeples, 1 chariot, 8 cubes, 1 taverne, 1 étoile d’action, 6 marqueurs d’artisanat.

Mon avis

Un jeu qui demande beaucoup d’attention. Il ne faut pas se concentrer sur un seul aspect, mais toujours vous répartir entre recrutement, déplacement et construction. Un beau plateau pour un jeu avec une mécanique sympa.

Editeur(s) Auteur(s) Illustrateurs(s)
– Queen Games – V. Schächtele – D. Lohausen