dr pilule boiteVous voulez connaitre rapidement le jeu Docteur Pilule. C’est par ici

Un jeu de Guillaume Brunier, Jean-Philippe Caro, Jacques Exertier, Jacques Thénoz, illustré par Jacques Exertier et édité par Fantastic Lombric.


Lire la suite

Publicités

Minuit, Meurtre en Mer

Quelle chance, ma croisière s’annonçait ennuy78283300a8369531b8f3a2b7144212fd_originaleuse au possible. L’océan à perte de vue et pas l’ombre d’un soupçon de criminel. Quand soudain une servante hystérique débarque dans le grand hall.

-Ahhhhhhhhh, mon Dieu. C’est horrible. Il … il est mort. C’est atroce ! Tout ce sang !

Entre panique et hébétement, personne ne bronche. Mais moi, instinctivement (et surtout par curiosité) je fonce dans la cabine VIP avant mes rivaux. Ahhh, comme mes vacances vont enfin être intéressantes. Lire la suite

7 Wonders, Duel

Moi, Hannibal de Carthage, je franchirai les Pyrénées et les Alpes, j’écraserai Rome et je deviendrai le maitre du plus vaste empire connu depuis Alexandre. Que mes hommes prennent les armes, montent chevaux et éléphants et me suivent. Je vous élèverai au rang de légende, pendant des siècles et des siècles, nos noms feront trembler le cœur des hommes. Nuls hommes, nuls Dux Bellorum et nuls Dieux ne pourront s’opposer à ma volonté, à nos lances et à nos conquêtes. Je suis Hannibal Barca, fils d’Hamilcar.

Lire la suite

Bruges

XVéme siècle. Bruges la florissante. Bruges et ses canaux. Mais c’est aussi le premier marché boursier. Je dois m’imposer dans cette ville. Je vais devoir développer mon influence auprès des marchands et artisans. Faire plier à ma volonté les nobles et autres petits bourgeois. Bruges sera mienne. Quitte à recourir aux hommes de l’ombre, utiliser leur fourberie pour anéantir mes adversaires. Bruges sera MA ville.   
Lire la suite

Queen’s Architect

La reine vient de lancer un grand défi aux architectes de la cour, construire des bâtiments somptueux dans les villes et villages avoisinant. Celui qui se distinguera le plus obtiendra le privilège de construire le nouveau palais royal. Serez-vous l’architecte royal? 

Age Durée Joueurs Sortie
10+ 60′ 2 à 4 2015

But du jeu

Dans Queen’s architect vous devez aller de ville en ville pour construire des bâtiments. Ces constructions vous apporterons le prestige nécessaire  (15 points) pour construire le palais royal.

Mécanisme

Le plateau de jeu représente les différentes villes et villages que vous pourrez visiter pour gagner du prestige. Prestige qui est matérialisé par une piste sur le plateau, initialisée aléatoirement en début de partie. Il y a 9 niveaux de prestige possédant chacun une valeur aléatoire.
Sur le plateau, vous avez aussi la zone de recrutement des artisans. Plus l’artisan coûte cher,  plus il pourra faire d’actions. L’artisan le plus haut sur la piste verra son prix diminuer au fil des tours s’il n’est pas recruté.

Les artisans sont représentés par des tuiles hexagonales. Chaque pointe de l’hexagone porte un chiffre, la force de travail de l’artisan. Mais l’une des pointes porte une flèche, marqueur de « fin de vie » de cet artisan. Ces artisans seront placés dans les creux de votre étoile d’action (l’un des 2 plateaux du joueur, l’autre étant la taverne). Il existe 6 types d’artisans : bûcheron, forgeron, verrier, sculpteur, maçon et tailleur.

Les deux derniers éléments important du jeu sont donc le plateau d’action (la fameuse étoile) et la taverne. Et c’est cette étoile qui va vous permettre de jouer. Avec votre architecte, vous allez vous déplacer sur l’étoile afin de définir l’action a entreprendre : recevoir les paiements, recruter, augmenter votre niveau d’obligation, voyager, aller à la taverne ou construire. La taverne, elle, vous permettra de reposer vos artisans pour leur permettre de travailler plus longtemps.

Bon, mais finalement comment joue-t-on?
A votre tour de jeu, vous devez déplacer votre architecte de 1 à 3 cases sur votre étoile d’action, et réaliser l’action associée. Si vous faites un recrutement, vous devez prendre, sur la piste des artisans disponibles (moyennant finance), un artisan que vous placerez sur un emplacement disponible de votre étoile. 

Autre exemple: si vous choisissez la construction, vous activez un ou plusieurs artisans (une construction, c’est plusieurs corps de métier différents) pour construire le bâtiment dans la ville où vous êtes. Dans ce cas, chaque artisan utilisé devra voir sa tuile pivoter, dans le sens des aiguilles d’une montre, de 1 cran. Si cette action amène la flèche de fin de vie en face du marqueur, alors l’artisan devra être défaussé.

A chaque fois que vous construisez un bâtiment, vous gagnez des points de prestige qui vous feront grimper sur la piste. Une fois en haut, dès que vous avez 15 points de prestige, courrez au palais pour pouvoir construire une dernière fois et ainsi remporter la victoire.

Fin de partie

Dès qu’un joueur remplit les 4 conditions suivantes :

  • il doit avoir au moins 15 points de prestige,
  • être en haut de l’échelle de prestige,
  • son chariot est dans la cour du palais,
  • l’architecte est sur l’action construction.

Le jeu s’arrête alors à la fin du tour.

Matériel

1 plateau de jeu double face (4 joueurs / 2-3 joueurs), 28 tuiles construction, 12 jetons de prestige, un marqueur de prix, 50 pièces  (30* 1 & 20*3), 54 artisans, 28 obligations, 4 set de joueurs comprenant : 3 meeples, 1 chariot, 8 cubes, 1 taverne, 1 étoile d’action, 6 marqueurs d’artisanat.

Mon avis

Un jeu qui demande beaucoup d’attention. Il ne faut pas se concentrer sur un seul aspect, mais toujours vous répartir entre recrutement, déplacement et construction. Un beau plateau pour un jeu avec une mécanique sympa.

Editeur(s) Auteur(s) Illustrateurs(s)
– Queen Games – V. Schächtele – D. Lohausen