Russian Railroads, very good trip

RUSSIAN RAILROADS boiteSaint Petersbourg! Saint Petersbourg! 2 minutes d’arrêt. La correspondance à destination de Berlin, voie C. Kiev via Moscou, voie A. Pour le jeu complet, votre boutique préférée 😉

Un jeu de Leonhard Orgler et Helmut Ohley , illustré par Claus Stephan et Martin Hoffmann, Édité par Hans im Glück , Filosofia et Z-Man Games , distribué par Asmodee.


BUT DU JEU

Comme pour beaucoup de jeux, vous devrez remporter la victoire en accumulant le plus de points possibles. Pour cela, vous devrez développer les voies de chemin de fer, mais aussi des usines qui vous apporteront des bonus.


MÉCANISME

Au centre de la table, vous avez le plateau de jeu contenant : la piste de score, les cases « action », les « conducteurs » disponibles et la piste d’ordre de tour.

Vous avez aussi les piles de locomotives (allant du niveau 1 à 10). Ces locomotives ont, face verso, les usines que vous pourrez construire.

Un plateau individuel est également placé devant vous. Vous y trouverez les trois voies de chemin de fer à construire et les emplacements d’usine.

A votre tour de jeu, vous devez placer un de vos meeples (ou plusieurs selon les actions) sur l’une des cases action disponibles. Réalisez immédiatement l’action en question. Les actions se classent en 6 groupes : les constructions de rails, les constructions de locomotive et/ou d’usine, les avancées technologiques des usines, les actions auxiliaires (bonus, or, meeples supplémentaires), l’achat d’un conducteur ou le changement d’ordre de tour.

Russian Railroads est, comme vous vous en doutez, un jeu de chemin de fer. De ce fait, la construction et le placement de rail est un élément essentiel du jeu. Plus vous posez de rail et plus vous les optimisez (en augmentant la qualité des matériaux de construction), plus vous marquez de point. Un autre élément pour vous convaincre de construire les rails : en avançant sur les différentes voies, vous débloquez des bonus (augmentation de la qualité des rails, nouvelle locomotive, meeple supplémentaire …). Mais attention, seuls les chemins pouvant être parcourus pas vos locomotives apportent des points.

Par exemple, j’ai placé 10 rails sur la voie de Saint Petersbourg. Malheureusement, ma locomotive est de niveau 5. Alors seuls les 5 premiers rails m’apportent des points. Pour pouvoir comptabiliser les rails suivants, je dois acquérir une locomotive de niveau supérieure et la placer sur la voie.

Mais Russian Railroads ne s’arrête pas aux rails. Construisez aussi des usines. Outre les points qu’elles vous rapportent (50 points pour la construction et l’activation de la dernière usine), elles apportent aussi des bonus : construction de locomotive ou d’usine, placement de rail, avancement technologique…

Et que serait un train sans conducteur ? les conducteurs servent de compte tour, mais peuvent aussi être achetés. Ils vous apportent des actions exclusives mais aussi une belle quantité de points lorsque vous êtes majoritaire (en nombre de conducteur).

A la fin de chaque manche (quand plus aucun joueur n’a de meeple pour faire des actions), vous procédez à l’évaluation des points de vos voies de chemin de fer et des progrès de vos usines. Puis vous démarrez une nouvelle manche.


FIN DE PARTIE

Lorsque la 7ème manche se termine, vous faites le décompte final de la même manière que pour les fins de manches. Seulement, vous rajoutez les points des cartes bonus (gagnées grâce aux usines et/ou constructions de voies) et les points de majorité de conducteur.


UNE EXTENSION ?

Et oui, pour les vrais fans, vous pouvez aussi jouer avec German Railroads. Et qu’apporte cette extension ?

Une nouvelle carte avec 3 voies : l’Allemagne. Mais aussi du transport de charbon, des prolongements de ligne et surtout pour les plus fans d’entre vous : une variante solo.

Pour le détail de l’utilisation du charbon, je vous invite à tester le jeu car le charbon devient un atout important pour le déroulement du jeu. En plus de votre action normale, le charbon vous permet de faire une autre action parmi celles disponibles sur les fonderies : avancer des rails, construire des locomotives ou des usines …


MON AVIS

Mes impressions sur Russian et German Railroads ? Ouahhh. Beau, simple (mais pas trop), une thématique qui me donne du plaisir et un graphisme épuré et lisible. En bref, un jeu que j’aime beaucoup.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s