Panique dans la ruche

Panique dans la ruche - boitebzzzzzz, bzzzz , bzi bziiiii ? (tu as trouvé du pollen ?)
bzzzz, bzuuuu bzzzzzzzzzzzzzzu bzibzi, bzu bzibzubzi. (non, par contre, fais gaffe, y a des trucs louches dans les buissons).
bzbzi ? (quoi ?)
bzizuuuu bzibzi bziiiii bzuu (va voir par toi même, je vais me rincer les ailes).

Un jeu de Marcel Friboulet.


But du jeu

Panique dans la ruche vous met dans la peau d’une reine des abeilles. Et en tant que reine, vous devez faire prospérer votre ruche en collectant du précieux pollen.


Mécanisme

Vous avez le choix entre 2 variantes : sans les combattantes (pour les plus jeunes, ou les débutants) ou avec les combattantes (pour les plus pro d’entre vous).

Je ne vous parlerai ici que de la deuxième version, avec les combattantes.

Au centre de la table, vous avez le plateau de jeu sur lequel vous trouverez les ruches des joueurs, la prairie (en partie centrale, et pivotante) et la pioche des 36 cartes de déplacement.

A votre tour de jeu, vous pouvez :

  • piocher une carte de déplacement et effectuer le déplacement avec l’une de vos abeilles,
  • ou faire naître une nouvelle abeille.

Attention, vos alvéoles de naissance sont au nombre de 2, donc si vous faites naître, mais que vous ne les déplacer pas, vous ne pourrez pas avoir d’autre abeille sur le terrain.

Comment se déplace une abeille ?

En fonction de la carte déplacement que vous avez pioché, vous devez déplacer une abeille de 1 à 8 cases. Il y a quelques restrictions de déplacement. Par exemple, une abeille ne peut pas passer 2 fois par la même case au cour d’un même déplacement. Les déplacements se font toujours en case adjacente orthogonalement, les diagonales sont interdites.

Mais je me déplace où ?

Dans un premier temps, dans la ruche puisqu’il faut en sortir. Puis dans la prairie. Celle-ci est constituée de 80 tuiles buissons, faces cachées (et posées aléatoirement en début de partie). Pour voir ce que cache un buisson, il faut arrêter l’abeille dessus. Mais attention, une fois que vous avez pris connaissance du contenu du buisson, replacez celui-ci face cachée sur la pairie.

Parmi les 80 buissons, vous aurez : des fleurs (gagner un anneau jaune), des passages secrets, des ailes (rejouer une fois), des enfumoirs (passer un tour), des frelons (l’abeille meurt), des insecticides (l’abeille meurt, mais aussi les abeilles adjacentes), de la pollution (l’abeille gagne un anneau noir), des infirmières (retirer les anneaux noir) et des tornades (pivoter la prairie de 1 à 6 crans).

Anneaux jaunes ? anneaux noir ? qu’est-ce donc ?

Que doit faire une abeille ? récupérer du pollen. Et bien ce pollen, c’est l’anneau jaune. Il faut bien noter que votre abeille portant un anneau jaune se déplacera une case de moins que ce qui est marqué sur la carte de déplacement. L’anneau noir, est vraiment handicapant car il vous ralentira de 2 cases.

La où le jeu devient vraiment stratégique, c’est dans les vols de pollen. Si 2 de vos abeilles se retrouvent à coté d’une abeille adverse (portant du pollen) alors, vous pouvez lui voler son pollen.

Allons plus loin dans le jeu

Vous avez joué avec les ouvrières, jouez maintenant avec les combattantes. Celles-ci vous permettront de pénétrer dans les ruches adverses et d’éliminer ouvrières, combattantes et reine adverse. Ces « meurtres » ne sont pas sans conséquence car ils vous apportent des points. Si vous atteignez 7 points à 4 joueurs, vous gagnez alors la partie, et ce sans mettre de pollen dans votre ruche.

Pour éliminer une abeille, il faut que votre combattante soit sur une case adjacente et en supériorité. Par exemple : une combattante peut éliminer une ouvrière seule, mais si elles sont 2 côte à côte, la combattante ne peut plus rien faire.


Fin de partie

2 possibilités : un joueur a récolté 3 pollen et les a stockés dans sa ruche, ou un joueur a éliminé suffisamment d’abeilles adverses pour avoir les points de victoire nécessaires (en fonction du nombre de joueurs).


Mon avis

J’ai découvert ce jeu par le plus grand des hasards (merci Marcel). On est (pour la thématique)  loin de jeu pour « gros joueurs », MAIS le jeu a pour moi une double lecture :

  1. pour un gamer : la stratégie et la mémorisation
  2. pour un écolo : vivre comme une abeille, ses bons moments, mais aussi ses risques quotidiens.

C’est la première fois que j’écris un avis si long (et cela ne reste que mon avis), mais j’ai bien accroché avec ce jeu. Simple pour les jeunes, efficace pour les plus expérimentés, bref, un bon jeu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s