Vikings on board

IMG_8038Woarggggg, arrrrg, grrrrr, plaffff baffffffff. Tels sont les termes qui nous viennent à l’esprit lorsque nous évoquons les Vikings. Et pourtant, ils étaient autant conquérants, qu’explorateurs ainsi que grands commerçants.
Suivez nous lors de la préparation d’un de leurs voyages.

Un jeu de Catherine Dumas, Charles Chevallier, Pascal Pelemans, illustré par Christine Deschamps, Maeva Da Silva et édité par BLUE ORANGE GAMES .


But du jeu

Embarquez clous, fourrures et céréales. Faites partir vos drakkars et le clan le plus riche gagnera la partie.


Mécanisme

Au centre de la table, vous avez le plateau avec les bateaux de départ. Ces bateaux ont plusieurs sections : la proue (à quai) et 3 sections (mobiles sur le plateau) comportant de 1 à 3 boucliers aux couleurs des joueurs.

Le nombre et la couleur des boucliers sur le bateau sont importants. En effet, cette information permet de déterminer les majorités sur les différents bateaux.

IMG_8052.JPG

Ouai, c’est super important la couleur

Vous avez aussi 12 emplacements d’actions sur le bord du plateau. Devenir 1er joueur, charger des marchandises, parier sur la majorité d’un bateau, intervertir des sections de bateaux. Mais aussi placer la poupe et faire partir le bateau au large. Telles sont les actions que vous avez à votre disposition (bien sûr, je ne vous les donne pas toutes).

A votre tour de jeu, vous placez l’un de vos vikings sur un emplacement « action » disponible et vous effectuez l’action associée. Puis les autres joueurs font de même. Et vous recommencez jusqu’à ne plus avoir de viking devant vous.

Notez que le départ d’un bateau entraîne 2 conséquences : le gain de marchandises pour le(s) majoritaire(s), et surtout la perte des sections de bateaux potentiellement intéressantes (pour vous ou pour vos adversaires) pour obtenir des majorités sur d’autres bateaux.

Réussir à faire partir des bateaux vous faisant gagner des majorités pour l’obtention de marchandises n’est pas suffisant. Pensez aussi à faire varier le cours des dites marchandises afin de voir vos gains augmenter et à parier sur le clan majoritaire à bord du bateau.

3 points sont importants à signaler :

  1. Les actions jouées déterminent l’ordre du prochain tour. Plus une action est forte, plus cela vous fera jouer après vos adversaires.
  2. Vous ne pouvez pas faire partir des bateaux dépourvus de marchandises.
  3. Et point crucial, ne négligez pas les paris. L’écart de points étant en général faible, les paris vous donneront souvent le point de la victoire.

Fin de partie

Lorsque suffisamment de bateaux sont partis au large (7 sur 8 à 4 joueurs), le jeu s’arrête et vous comptez vos points. Les paris remportés + vos marchandises (au cours de vente en fin de partie). Le plus riche gagne la partie.

IMG_8055.JPG


Mon avis

Au premier abord, j’ai cru à un jeu gentillet. Mais quelle erreur je fis. Bien plus stratégique qu’il n’y paraît, ce jeu vous donnera du fil à retordre en jouant avec des gens de même niveau que vous. Je pense qu’il a aussi une courbe d’apprentissage intéressante : plus vous jouez, plus vous verrez de nouvelles tactiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s