H.O.P.E

HOPE boiteDans un avenir pas si lointain, le grand Monolithe s’éveillera. L’extension de l’univers cessera et toute chose devra reprendre sa forme originelle : la soupe cosmique, une poignée de particules sans masse, sans temps et sans interaction. Vous, oui vous, le chef d’escadron de H.O.P.E (Human Organization to Preserve Existence) aurez la dure et lourde tâche de combattre le Monolithe. Explorez et terraformez les galaxies. Seule votre action compte et peut stopper le grand Rien.

Un jeu de  Olivier GREGOIRE et édité par Morning Family.


But du jeu

Dans HOPE, vous devez empêcher la régression de l’univers en terraformant les planètes présentes dans les différentes galaxies que vous allez parcourir.


Mécanisme

HOPE est un jeu semi-coopératif. Le plateau de jeu est constitué de tuiles hexagonales (galaxie) représentant 3 faces d’un cube (rouge, bleu et violet). Chacune de ces faces est un plan d’existence sur lequel vous avez de 0 à 3 planètes.

HOPE plateau.png

En fixant longtemps, votre esprit se perd dans la 3ème dimension

Pour vous déplacer dans cet environnement, le tableau de bord de votre vaisseau vous permet d’activer des moteurs latéraux, verticaux ou de polarisation.  Les déplacements verticaux et latéraux vous obligent à atterrir sur une des 3 faces du cube ayant la même couleur que votre face de départ (en respectant les contraintes de déplacement).

La polarisation, elle, va vous permettre de changer de couleur (de face du cube). C’est le seul moyen que vous aurez pour vraiment contrôler tous vos déplacements. En effet, outre la possibilité de changer de couleur sur votre cube, vous réinitialisez aussi vos moteurs de déplacements. Par exemple, si vous avez fait un déplacement latéral votre moteur devient indisponible jusqu’à ce que vous fassiez une polarisation.

Pour terraformer, vous utilisez les cartes que vous avez en main et qui correspondent à la technologie demandée par la planète pour être terraformée. Lorsque vous avez terraformé une planète, vous y placez vos colons puis vous défaussez les cartes utilisées dans les tas de défausse. Puis vous reprenez une carte parmi les 6 disponibles (trois de la pioche + 3 de la défausse).

Attention aux marqueurs de régression. Sur les cartes présentes dans les 6 tas (3 pioches et 3 défausses), vous avez des marqueurs de régression. A la fin de votre tour de jeu, vous comptez les marqueurs visibles et vous avancez le jeton « régression » sur le plateau de régression. A partir de là, tout se complique. Le plateau comporte 2 pistes : la piste de construction (vous y placez des marqueurs au fur et à mesure de vos constructions)  et la piste de régression qui  oscille autour de la piste de construction.

HOPE regression.jpeg

régression vs construction

A chaque fois que le jeton de régression croisera la piste de construction (si l’emplacement n’est pas déjà occupé par un jeton de construction) le monolithe (votre pire ennemi du jeu) présent dans une galaxie, se déplacera vers une autre galaxie que vous n’avez pas encore terraformée et la détruira.

Vous l’aurez certainement compris, le jeu est une véritable course contre la montre afin d’empêcher le monolithe de détruire toutes les galaxies.

Arriverez-vous à temps pour stopper la régression de l’univers ?


Fin de partie

Le jeu s’arrête dès que vous avez réussi à compléter toute la piste de construction et ainsi empêché le monolithe de tout détruire.

Le joueur ayant le plus participé à la construction des galaxies, gagne.

Mais, si la piste de régression est parcourue entièrement avant la piste de construction, vous perdez.


Mon avis

Le jeu est original, les déplacements dans un univers 3D représenté en 2D (avec les tuiles) demande un petit temps d’adaptation, mais au final révèle tout son potentiel lors du jeu. Une variante avec un joueur « traître » (non connu) permet de relever d’avantage la difficulté.

HOPE vaisseaux

Croiseur H.O.P.E, mon vaisseau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s