L’auberge sanglante

Entre 1805 et 1830, la famille Martin a détroussé et assassiné plus de 50 voyageurs. Anciens paysans, pauvres et sans espoir, ils ouvrent l’auberge de Peyrebeille. En octobre 1831, sur les bords de l’Allier, le corps sans vie et mutilé d’Antoine Anjolras éveille les soupçons des forces de l’ordre. Il y avait bien des rumeurs, mais la vérité fut bien pire. Suite à leur procès, de ceux de leur valet et de leur neveu, ils seront condamnés et guillotinés.

 

jeu de Nicolas Robert
Illustré par Weberson Santiago
Édité par Pearl Games
Date de sortie 2015

Pour à joueurs
A partir de 14 ans
Durée de 60 min

 

But du jeu

Dans l’auberge sanglante, vous êtes l’un des membres de la famille Martin et vous devez vous enrichir en détroussant les voyageurs. Pour cela, le meurtre sera votre gagne pain.

Mécanisme

Le jeu se décompose en 2 éléments : les cartes et le plateau.
Le plateau représente l’auberge avec au centre la piste de richesse en pièce d’or, sur le contour vous avez les portes des chambres dans lesquelles vous trouverez vos victimes/acolytes.
Le deuxième élément : les cartes. Celles-ci vous offrent de nombreuses possibilités. Entre la corruption et le meurtre, il vous faudra choisir. Mais quels que soient vos choix, ils auront un coût. Les cartes ont un rang allant de 0 à 3. Ce rang vous indique le nombre de cartes que vous devez défausser de votre main pour accomplir l’action.
Chaque carte client possède plusieurs informations. Au recto, vous avez son nom, son pouvoir  (bonus de corruption, construction, assassinat, enterrement) et la dépendance qu’il peut construire. Au verso, la place qu’il sera nécessaire pour l’enterrer et l’argent qu’il a dans ces poches.
Quelles sont mes actions?
  • Corruption : prendre une carte client dans votre main,
  • Construction : poser une carte de votre main en tant que dépendance,
  • Tuer : prendre une carte client et la placer face verso devant vous,
  • Enterrer : placer l’un de vos cadavres sous une dépendance,
  • Recruter : prendre 1 à 2 paysans au comptoir,
  • Échanger : transformer (par tranche de 10) vos pièces d’or contre des bons au porteur (ou inversement).
À votre tour de jeu, vous devez :
  1. Faire entrer de nouveaux clients dans l’auberge,
  2. Réaliser une première action parmi les 6 possibles,
  3. Ensuite, tous les joueurs font leur première action, puis vous faites votre deuxième et dernière action.
Il y a 3 règles sur lesquelles vous devez être très vigilant :
  1. A la fin du tour, toutes les cartes en main vous coûteront 1 pièce d’or,
  2. Si, à la fin du tour, il reste un représentant des forces de l’ordre dans l’auberge, et que vous avez des corps non enterrés, vous perdez 10 pièces et le corps,
  3. La piste de richesse s’arrête à 40 pièces d’or, donc anticipez et échangez régulièrement vos pièces contre des bons au porteur.

Fin de partie

Le jeu s’arrête dès que la pioche se vide pour la deuxième fois. Additionnez alors vos bons au porteur et vos pièces d’or (et éventuellement les bonus de certaines de vos dépendances), puis appliquez les pénalités dûes à vos victimes non enterrées.
Le plus riche gagne.

Matériel

1 plateau de jeu, 4 marqueurs de score, des cartes clients, des jetons porte de chambre, des jetons bon au porteur et 4 aides de jeu.

Mon avis

Un jeu rapide et facile à expliquer. Mais pas si facile que ça à jouer. Non pas qu’il soit complexe, mais de nombreux choix et beaucoup de décisions dures à prendre. Bref, un bon jeu pour des petits meurtres entre amis.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s