Koryô, steamcarte

Grande Corée, 10ème siècle de notre ère. Je viens d’arriver dans un univers steampunk, entre politique et uchronie. Les guildes se battent entre elles pour obtenir l’influence suprême. Je dois manipuler les chefs des différentes guildes pour arriver à mes fin. Gagner sur les autres, les vaincre et peut être revenir dans mon monde.

Age Durée Joueurs Sortie
14+
15′
2 à 4
2013

But du jeu

Dans Koryô, vous devez jouer des cartes personnages et évènements au cours de 8 manches. Au terme du jeu, le joueur ayant le plus d’influence sera le vainqueur.

Mécanisme

Koryô est un jeu de cartes. Vous y trouverez 3 types de cartes : 8 saisons, 10 évènements et 45 personnages.

  • La carte saison : le compteur de tour, mais aussi la carte qui va vous dire combien de cartes vous devez distribuer à chaque joueur. Elle va aussi vous indiquer le nombre maximum de cartes que vous pourrez avoir devant vous à la fin du tour.
  • La carte évènement : vous pouvez soit détruire une carte adverse (barbare), soit échanger 2 cartes personnages entre deux joueurs (lobbying).
  • La carte personnage : c’est la carte maitresse du jeu, celle qui va vous permettre d’aller chercher des majorités dans les différentes guildes.

Comment joue-t-on à Koryô ?
Vous allez jouer sur 8 manches de 4 phases. N’ayez pas peur, le jeu tourne vite, très vite.

Lors de la 1ére phase (distribution), vous devez donner à chaque joueur le nombre de cartes qui est indiqué sur la carte saison. Ensuite, la 2éme phase (ordres) commence. Durant cette phase, chaque joueur va pouvoir poser devant lui, et face cachée, autant de cartes qu’il le souhaite. Avec une restriction : il ne peut poser que des cartes identiques (sauf règle spéciale). Les cartes non jouées sont alors défaussées. La 3éme phase (principale) permet de dévoiler les cartes jouées. Les majorités déclenchent alors leurs pouvoirs. Enfin, la 4éme phase (fin de tour) permet aux joueurs de s’assurer qu’ils ne possèdent pas, en face d’eux, plus de cartes que ce qui est autorisé par la carte saison. Si le joueur a des cartes en trop, il doit défausser autant de cartes personnages que nécessaire (sauf règle spéciale).

Il me reste un détail à expliquer : les cartes personnages. Il existe 9 familles. Plus le numéro de famille est bas, moins il y a de cartes et moins les PV sont importants, par contre le pouvoir est énorme. A contrario, plus le numéro de famille est haut, plus les PV sont importants mais le pouvoir faible.

Par exemple, la famille « marchand », numéro de famille 9, a 9 cartes en jeu, vous fait gagner 9 PV mais n’a pas de pouvoir particulier. La famille « omniscient », numéro 1, a 1 carte en jeu, vous fait gagner 1 PV mais vous fait toujours gagner les égalités entre les autres familles.

Fin de partie

A la fin de la 8ème saison, le jeu s’arrête. Vous calculez alors vos PV en additionnant les chiffres des familles sur lesquelles vous êtes majoritaire, moins les pénalités des cartes évènements restantes devant vous, plus les éventuels bonus collectés en cours de partie.

Matériel

45 cartes personnages, 10 cartes évènements, 8 cartes saisons, 8 jetons point de victoire (PV), 1 jeton premier joueur et le livret de règles.

Mon avis

Koryô est, pour moi, un petit jeu sympa et simple à emporter partout avec vous. Facile a prendre en main et a expliquer, il permettra d’occuper 15 à 30 minutes de votre temps entre deux gros jeu ou lors d’une pause déjeuner.

Editeur(s) Auteur(s) Illustrateurs(s)
– Moonster Games – G. Kim – S. Gantiez
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s