Kumo hogosha : cha chest du cheu

Watashi wa, ōkinada to watashi wa buyo no yōna anata o tsubusu yo”. En gros, le monsieur te dit qu’il va de réduire en bouillie. 15 ans de lutte sumotori pour s’entrainer au glorieux concours de Kumo, sur cette arène majestueuse. Pas question de perdre (du poids).

Age
Durée
Joueur
Sortie
10+
20
2 à 4
2015
Le mécanisme : Dans Kumo hogosha, vous avez un plateau de jeu posé sur pivot, 6 sumos et un « obélisque ». Pour gagner, vous devez sortir l’obélisque dans le camp adverse.
Chaque sumo est représenté par un cube, chaque face possédant un pictogramme action. Les 6 actions différentes sont :
  • Courir de 2 cases
  • Bloquer un sumo (un adverse)
  • Attraper un sumo (adverse ou un des siens) et le jeter sur une case adjacente
  • Sauter au-dessus d’un obstacle
  • Saisir l’obélisque et le trainer (en tirant ou en poussant)
  • Déplacer un sumo d’une case
A son tour de jeu, vous pouvez faire 5 actions (dont une obligatoire : tourner le plateau de 90°) : réaliser l’action présente sur la face supérieure des sumos sur le plateau, changer la face supérieure d’un sumo ou faire entrer un nouveau sumo, tourner le plateau de 90°.
Pour « trainer » l’obélisque, vous devez avoir deux sumos en mode « trainage », adjacent entre eux, et avec au moins l’un des deux en contact avec cet obélisque.
L’action de « jeter » un sumo est très intéressante et procure des sensations inédites. Surtout au niveau stratégique. Déjà parce que vous pouvez utiliser un de vos sumo pour jeter un autre de vos sumo et donc parcourir plus de distance. Mais vous pouvez aussi jeter les sumos de l’adversaire. Si vous jetez le sumo adverse dans votre camp, il est fait prisonnier et vous donne droit à une action supplémentaire.
Et dans la boite ? 1 plateau de jeu, 12 cubes en bois (sumos), 1 pierre d’équilibre (l’obélisque), les règles du jeu
Mon avis : Un jeu de tactique/stratégique intéressant sur un thème pas souvent abordé. Les coups bas et violents sont légion et permettent des renversements de situation assez rapidement. Le plateau tournant permet aussi de se mettre en défensif, laisser l’adversaire porter l’obélisque le plus loin possible, puis en tournant correctement le plateau, reprendre une main très avantageuse.
Ce que j’ai aimé
Ce qu’il m’a manqué
– Le plateau pivotant
– Le thème
    – Des sushi 😉
Editeur
Auteur
Illustrateur
Morning Player
Nico Pirard
Patrick Gere
Frédéric Genêt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s